19/8/16

Les Blancs, les Juifs et nous — Houria Bouteldja

Houria Bouteldja
Porte-parole du Parti des Indigènes de la République (PIR), Houria Bouteldja vient de sortir un ouvrage qui oscille entre prise de position personnelle, le Je  étant omniprésent mais aussi manifeste collectif des « Indigènes » comme le souligne le Nous du titre.
Ariane Pérez
Volontairement provocateur, ce qui est dans les habitudes de l'auteure et du PIR en général, ce titre aura atteint son but : faire parler et écrire (et, accessoirement, vendre). Ivan Segré vient d'en faire une longue analyse1 qui, outre son érudition, a le mérite de faire sourire car il ne manque pas d'humour, même sur des sujets aussi sérieux. Il fait notamment un long et passionnant développement sur le point central du titre, qui se trouve aussi être le centre de l'analyse de HB, pour ne pas dire son obsession : les Juifs. Pour ma part, je me contenterai d'aborder certains points : la construction d'un Roman décolonial  miroir d'un Roman national qu'affectionne la droite.

Not@s editoriales

Karl Marx & Friedrich Engels: Prólogos a varias ediciones del Manifiesto del Partido Comunista Flacso
'Das Kapital' fully digitized — Instituto Internacional de Historia Social de Amsterdam
Karl Marx: Prólogo a la primera edición alemana de El Capital — El Viejo Topo
Manuel Sacristán: Prólogo de la edición catalana de El Capital — Rebelión
Jaime Ortega Reyna: Marx y Freud en América Latina — AcademiaEdu
Andrea Baldazzini: Note su “Il Mediterraneo” di Fernand Braudel — Pandora
Las ediciones de la obra de Gramsci — Mundo Untref
Reyes Mate: Correspondencia entre Theodor Adorno & Gershom Scholem: razón y mística — ABC
Reseña crítica de 'The Limehouse Golem': caza al asesino, la búsqueda de un psicópata en el Londres de finales del siglo XIX — El Mundo